par Margherita Monfroni

Qui n’a pas passé une nuit blanche au moins une fois dans sa vie?

Eh bien, la difficulté à s’endormir et / ou à rester endormi est appelée insomnie, et peut survenir pendant une courte période de temps, en particulier d’une nuit à une semaine (dans ce cas, nous parlons d’insomnie aiguë), et persister pendant une longue période ( lorsque vous éprouvez des troubles du sommeil au moins trois fois par semaine au cours d’un mois ou plus, on parle alors d’insomnie chronique).

Voici ce que vous devez savoir sur cette condition.


Les symptômes

L’insomnie survient généralement avec un ou plusieurs des symptômes suivants:

– difficulté à s’endormir;

– réveils nocturnes fréquents et difficulté à se rendormir;

– réveil aux premières lueurs de l’aube;

– fatigue diurne;

– irritabilité;

– problèmes de concentration ou de mémoire.


Causes

Les causes de l’insomnie aiguë peuvent être nombreuses et notamment:

– un événement stressant ou traumatisant, comme la perte ou le changement d’emploi, le décès d’un être cher, un divorce ou un déménagement;

– des problèmes de santé tels que l’asthme, la dépression, l’arthrite et le reflux gastro-œsophagien;

– inconfort physique ou émotionnel;

– facteurs environnementaux (bruit, luminosité ou température de la chambre) qui interfèrent avec le sommeil;

– prendre des médicaments tels que ceux utilisés pour traiter le rhume, les allergies, la dépression, l’hypertension et l’asthme;

– interférence dans les routines normales de sommeil telles que le décalage horaire ou le travail posté.

Au lieu de cela, l’insomnie chronique provoque des facteurs tels que la dépression et / ou l’anxiété, le stress chronique, les douleurs qui surviennent pendant la nuit.


Que faire

L’insomnie transitoire ainsi que les formes plus douces ne nécessitent souvent pas de traitements ad hoc, mais plutôt l’adoption d’une série de mesures telles que:

– une demi-heure avant d’aller au lit, consacrez-vous à une activité de détente comme la lecture d’un livre;

– avant d’aller au lit, stockez les appareils électroniques tels que les ordinateurs portables, les téléphones et les tablettes, car la lumière de leurs écrans peut alerter le cerveau et rendre l’endormissement plus difficile;

– pour calmer l’esprit, faites des exercices de respiration ou de relaxation. Il s’agit notamment de la méthode 4-7-8, une technique de respiration conçue par Andrew Weil, un universitaire de la prestigieuse université de Harvard, qui vous permettrait de vous endormir après seulement 57 secondes. La technique est divisée en trois moments consécutifs: lors du premier, il faut inhaler par le nez pendant 4 secondes; après cela, vous devez retenir votre souffle pendant 7 secondes; Enfin, expirez avec votre bouche pendant 8 secondes. L’ensemble de l’exercice doit donc être répété trois fois.

– si vous n’arrivez pas à dormir après 20 minutes au lit, il est conseillé de vous rendre dans un autre espace de la maison pour effectuer une activité de détente, comme lire ou écouter de la musique. En fait, rester au lit éveillé peut créer un lien malsain avec l’environnement de sommeil;

– se réveiller à la même heure chaque jour, afin d’ajuster l’horloge biologique du corps et favoriser le sommeil le soir.

Cependant, si l’insomnie affecte la vie diurne, il est conseillé de consulter votre médecin, qui sera en mesure d’identifier les causes sous-jacentes du trouble et de vous orienter vers le traitement le plus approprié.